Aliments biologiques

Le bio a la cote!

Manger bio, ce que tu dois savoir!

Depuis plusieurs années, tu entends de plus en plus de gens parler d’aliments biologiques, mais tu ne sais pas trop de quoi il s’agit spécifiquement? Il y a tellement d’informations contradictoires un peu partout! Meilleur, plus cher, moins beau, plus santé… Ouf! On va essayer de faire du ménage dans ces informations pour t’aider premièrement à trouver les produits biologiques. On s’attarde après à leur durée de conservation et aux avantages de manger bio!

Reconnaître les produits biologiques 

Avant tout, le terme biologique fait référence à la méthode de production de l’aliment. Donc, si on prend l’exemple de la carotte, celle-ci a poussé dans une ferme biologique. Une ferme biologique n’utilise pas d’agents chimiques, d’hormones, d’antibiotiques, d’organismes génétiquement modifiés et d’additifs artificiels.

  • Être certifié bio

    Le terme biologique est protégé et les producteurs doivent démontrer certains critères afin d’obtenir ce titre.

Les codes PLU : les produits frais 

Si tu cherches les produits biologiques dans la section fruits et légumes au marché, tu dois regarder les codes PLU. Ces codes sont sur les petits collants se trouvant sur tous les fruits et légumes vendus individuellement.

Les produits biologiques ont un code débutant par le chiffre 9. Parfois, en épicerie, il y a aussi une section dédiée aux produits biologiques. Si tu n’es pas certain, n’hésite pas à consulter ton épicier.

La certification biologique : les produits transformés 

Sur les produits transformés, tu retrouveras deux logos. Ils sont régulés par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Afin d’être admissible pour avoir ce logo, le produit doit contenir au moins 95 % d’ingrédients biologiques.

Le coût des produits bio

Puisque les fermiers n’utilisent pas d’agents chimiques, leur récolte est plus petite que les méthodes conventionnelles. Ceci explique le fait que les produits biologiques sont souvent plus dispendieux que les produits conventionnels.

Pour faire des économies, tu peux miser sur des marchés locaux ou directement à la source. Aller directement dans des fermes d’élevage biologique peut être gagnant financièrement! Et surtout tu encourages quelqu’un de ta région. De même, tu peux privilégier les fruits et légumes de saison.

La durée de conservation

Un point négatif des produits frais biologiques, c’est que leur conservation est moins longue que les autres produits. En effet, il sera primordial pour toi de bien planifier ton épicerie et tes recettes.

Évite le gaspillage!

Pour garder tes produits frais plus longtemps, on te conseille de planifier de les manger bientôt ou bien de les transformer.

Si tu te rends compte qu’il y a un chou-fleur un peu mou, il sera excellent dans une soupe avec d’autres légumes peut-être autant fatigués!

Finalement, tu peux aussi acheter en grosse quantité des tomates par exemple et les mettre en cannes pour en avoir tout au long de l’année.

Les avantages de manger bio

  • Environnement : réduit la pollution et préservation des terres agricoles;
  • Animaux : sans hormones ou antibiotiques;
  • Lait et viandes biologiques : Plus d’acide gras oméga-3;
  • Aliments bio pourraient être plus nutritifs (antioxydants et vitamines);
  • Moins de nitrates.

Voilà! L’alimentation biologique peut avoir des bienfaits tant physiques qu’environnementaux. C’est à toi d’explorer ce monde rempli de possibilités! Malgré le fait qu’ils sont parfois plus dispendieux, il est possible de trouver des aubaines et d’économiser en évitant le gaspillage. Par contre, peu importe la provenance, les aliments transformés restent de la malbouffe biologique ou non!